Suis-je éligible pour un appareil auditif gratuit ?

La Régie de l'Assurance-Maladie du Québec exige une perte auditive d'au moins 35 dB aux trois fréquences (500Hz, 1000Hz et 2000Hz) comme critères d'accessibilité au programme. Venez nous rencontrer pour un test auditif pour savoir si vous êtes éligible.

On m'a dit que je ne suis pas éligible. Je ne peux pas avoir d'appareil auditif ?

Même si vous ne vous qualifiez pas pour un appareil auditif payé par la Régie de l'Assurance-Maladie, votre perte auditive peut rendre difficile votre vie quotidienne (problèmes de compréhension en groupe, le niveau de la télévision trop élevé). Vous avez le droit d'améliorer votre vie à l'aide d'un appareil auditif. Nous vous aiderons avec plaisir.

On dit que les appareils auditifs payés par la Régie de l'Assurance-Maladie ne sont pas aussi bons. Est-ce vrai ?

Même si les appareils auditifs fournis par la RAMQ sont de bonne qualité, ce sont des modèles numériques de base. Ils sont moins avancés technologiquement que les modèles plus récents. Les contrats attribués aux manufacturiers d'appareils auditifs par la RAMQ sont d'une longue durée en comparaison avec les innovations technologiques qui sont très rapides dans le domaine des appareils auditifs. Par exemple, les modèles péritympanique et à écouteurs dans le canal ne sont pas disponibles par ce programme.

Que paye la régie exactement ?

La Régie de l'Assurance-Maladie du Québec défraie présentement le coût d'un appareil auditif numérique de base pour une personne à la retraite, et le coût de deux appareils (lorsque nécessaire) pour une personne au travail. Il faut de plus répondre à certains critères minimaux de surdité (35dB aux deux oreilles).

Quels documents sont nécessaires ?

Afin de bénéficier du programme de la Régie de l'Assurance-Maladie du Québec, le patient doit avoir une évaluation audiologique complète effectuée par un audiologiste au cours de l'année précédente. Il doit aussi avoir un certificat médical d'un médecin ORL documentant le besoin du port d'une prothèse auditive.

Vérifiez avec votre compagnie d'assurance. Il existe plusieurs programmes qui défraient du moins en partie le coût des prothèses auditives. Conservez vos factures, la portion non couverte par votre assurance collective est admissible à la déduction pour frais médicaux dans votre déclaration d'impôt