Un audiologiste est un professionnel spécialisé dans l'évaluation et la rééducation des troubles de communication liés à l'audition. Les audiologistes sont formés pour identifier et traiter les problèmes de l'audition et de l'équilibre.

Stratégie pour la famille et les amis :

  • Répétez l’information et ensuite dites la autrement pour clarifier.
  • Ne parlez pas trop vite, parlez clairement.
  • Ne parlez pas trop fort.
  • Donnez le sujet à la personne et identifiez les changements de sujet si nécessaire. (?)
  • Regardez la personne directement dans les yeux quand vous lui parlez.
  • Évitez de parler d’une pièce à l’autre, ou avec le dos tourné.
  • Encouragez la personne à utiliser d’autre aide (?)
  • Modifiez l’éclairage et l’aménagement de la salle pour donner une meilleure vue.
  • Réduire ou  éliminer les bruits de fonds.
  • Et surtout, gardez un sens de l’humour vis à vis  des erreurs de communications! 

Stratégies pour la personne avec une perte auditive :

  • Portez attention aux visages et aux gestes que font les gens autour de vous.
  • Soyez patient envers vous-même.
  • Répétez l’information pour vérifier que vous ailliez bien compris.
  • Informez les gens que vous avez une perte auditive et dites leurs comment ils devraient communiquer avec vous.
  • Demandez de répéter un fois, puis demandez que la personne s’exprime autrement.
  • Demandez aux gens de vous regardez directement quand ils vous parlent, de se rapprocher, de vous parler lentement et un peu plus fort.
  • Utilisez vos prothèses partout.
  • Modifiez l’éclairage et l’aménagement de la pièce pour avoir une meilleure vue.
  • Réduire ou  éliminer les bruits de fonds comme la télévision, l’air climatisé ect… 
  • Soyez sûre qu’une personne à la fois parle.
  • Soyez compréhensif lorsqu’une personne oublie que vous avez une perte auditive.
  • Gardez votre sens de l’humour par rapport à vos difficultés de communications. 

 

Image d'un otoscope à l'entrée d'un conduit auditif

C'est l'observation du conduit auditif et du tympan à l'aide d'un otoscope. L'audioprothésiste l'effectue pour s'assurer qu'il puisse pratiquer un test auditif, une prise d'empreinte ou placer des embouts intra-auriculaires (bouchons de musiciens). Cet examen prend quelques secondes et est indolore.

Moi j'entend bien, c'est les autres qui chuchottent !

La déficience auditive s'installe progressivement et son évolution peut passer inaperçue. Le cerveau s'adapte à la nouvelle réalité et empêche de réaliser la présence d'un problème. Allez à la section "Test d'audition" pour en savoir plus.

Moi j'entend bien, mais je ne comprend pas !
La déficience auditive se produit souvent sur les fréquences aigües qui sont nécessaires à la bonne compréhension de la parole. Un appareil auditif permet de compenser cette perte.

Malheureusement Oui ! Et c’est le principal risque de l’audiophile et du mélomane… Il existe, en fait, une zone en dessous des seuils de douleur (niveaux sonores pour lesquels une sensation de douleur est ressentie), pour laquelle les niveaux sonores sont suffisamment élevés pour traumatiser l’oreille sans ressentir de douleur. Un peu comme le coup de soleil dont on ne se rend compte que quelques heures après l’exposition.

De plus, le plaisir lié à l’écoute de la musique baisse notre vigilance quand au contrôle du volume. En concert, on peut se rendre compte si l’on se trouve dans cette zone, si l’on a besoin de crier pour parler à son voisin ! Si tel est le cas, essayer de vous éloigner des haut-parleurs ou portez vos protections auditives. Il faut savoir qu’à chaque fois que l’on multiplie par 2 notre distance par rapport aux haut-parleurs, l’intensité du son est abaissée de 6 dB, ce qui revient à diviser par 4 l’énergie sonore arrivant à vos oreilles.

  • La personne fait répéter lorsque vous lui parlez (surtout lorsqu'elle ne voit pas votre visage).
  • Elle répond « de travers » lorsque vous lui posez une question.
  • Elle est souvent distraite lors d'une activité de groupe.
  • Elle est portée à s'isoler quand il y a des activités de groupe.
  • Elle vous fixe du regard lorsque vous lui parlez.
  • Elle ne répond pas lorsque vous lui parlez et qu'elle a le dos tourné.
  • Son entourage vous fait des commentaires au sujet de son audition (ex. télévision, téléphone, etc.).

Les cellules ciliées sont les véritables récepteurs sensoriels de l'oreille interne. Ces cellules sont munies de petits cils à leurs surfaces. Les sons perçus par l'oreille externe puis l'oreille moyenne vont mettre en mouvement ces petits cils. Ceux-ci vont alors déclencher une suite de réactions qui vont transformer ce signal mécanique en signal électrique. Le signal électrique va alors cheminer vers le cerveau par le nerf auditif.

Lorsque les cils sont endommagés ou détruits, par une exposition à des sons forts par exemple, la transformation du signal ne peut plus se faire et le son n'est plus entendu. Malheureusement, ces cellules ciliées ne se remplacent pas. Leur dégradation est donc définitive et la perte d'audition qu'elle engendre également.

Nous disposons à la naissance d'environ 15000 cellules ciliées qui correspondent à notre capital auditif. Différents facteurs peuvent endommager ces cellules : le bruit, le vieillissement, certains médicaments, certains produits chimiques, des facteurs génétiques.

Même si vous ne vous qualifiez pas pour un appareil auditif payé par la Régie de l'Assurance-Maladie, votre perte auditive peut rendre difficile votre vie quotidienne (problèmes de compréhension en groupe, le niveau de la télévision trop élevé). Vous avez le droit d'améliorer votre vie à l'aide d'un appareil auditif. Nous vous aiderons avec plaisir.